Canada, Québec

Le Vieux-Port

DSCF1694

Le port de Québec est le plus vieux port du Canada. Il est très fréquenté par les touristes qui y font souvent escale lors d’une croisière sur le Saint-Laurent. Ainsi, ses rénovations récentes permettent une promenade agréable le long du fleuve été comme hiver.

IMG_6224.jpgDSCF1681

Profitez-en également pour emprunter la traverse Québec-Lévis qui vous emmène dans la ville de Lévis située sur la rive d’en face. Vous aurez ainsi un beau panorama sur la ville de Québec.
La traversée est assurée en toute saison et dure une dizaine de minutes. Elle coûte 3,6 dollars par personne et elle débute de 6 heures jusqu’à 2 heures du matin (des horaires bien plus souples que le métro lyonnais).
Pour toutes les informations sur la traversée c’est par ici.

IMG_0173

DSCF1251-2

Les photos ci-dessous ont été prises lors du Carnaval de Québec pendant la Course en canots, l’une des attractions phares de l’évènement. Il est très impressionnant de voir les coureurs courir et porter les canots sur la glace.

DSCF1691

DSCF1685

Les silos de Bunge

DSCF1694

Cet ouvrage industriel fonctionne toujours et a la particularité de se transformer quand la nuit tombe. En effet, sur les silos s’illumine l’Aurora Boréalis, une oeuvre qui transforme le bâtiment en aurores boréales.

DSCF1373-2

Si vous vous demandez où vous pourriez manger un morceau au Vieux-Port, je vous conseille Le Café du Monde qui est une brasserie d’inspiration française donnant sur le Saint-Laurent.

Le musée de la Civilisation

DSCF1800.jpg

Le bâtiment original est une réalisation de l’architecte Moshe Safdie. Le musée propose des expositions permanentes et temporaires abordant des thèmes contemporains, historiques ou encore insolites.

L’exposition permanente la plus emblématique est sans conteste « Nous, les Premières Nations – C’est notre Histoire » qui aborde le mode de vie des onze nations autochtones peuplant le territoire de Québec.

On retrouve une collection de 450 objets dont des oeuvres d’art sur la culture indienne d’hier et d’aujourd’hui. L’exposition invite à la réflexion sur l’identité autochtone au XXIe siècle.

DSCF1825

L’exposition permanente Le temps des Québécois vous emmène dans l’histoire de Québec avec plus de 375 objets et documents d’archives.

Parmi les deux expositions temporaires que nous avions vu, Haïti in Extremis était relative à la vie et la mort dans l’art haïtien et Une histoire de jeux vidéos comprenait une salle remplie de jeux qui ont marqué l’histoire du jeu vidéo (ou pas) où nous avions passé une bonne partie de l’après-midi.

DSCF1823

  • Le bon plan : l’entrée est gratuite tous les mardis de novembre à fin mars et les samedis de 10 à 12h.
  • Pour les autres jours de l’année, selon les expositions, le prix de l’entrée est entre 6 et 17 dollars.
  • Pour découvrir toutes les informations sur les expositions du moment c’est par ici.
  • N’hésitez pas à faire une halte au Café 47 pendant votre visite.


La Gare du Palais

IMG_6185

La gare du Palais fut construite en 1915 dans un style similaire à celui du Château Frontenac. En 1992, elle a été nommée gare ferroviaire patrimoniale grâce à son style architecturale et historique.

Vous pouvez prendre le train avec la compagnie Via Rail Canada pour vous rendre à Montréal. Le trajet dure environ 3 heures à partir de 50 dollars. Vous pouvez également réserver un car à la gare routière. Je vous conseille la compagnie Orléans Express pour des tarifs moins chers pour le même temps de trajet. Par ailleurs, le choix de destinations est plus large, vous pouvez par exemple vous rendre en Gaspésie, une région que j’aurais aimé visiter lors de mon séjour.

IMG_6188


 

 

Canada, Québec

Hôtel de glace

DSCF1549

L’Hôtel de Glace constitue une visite amusante si vous êtes de passage en hiver à Québec. Il s’agit du premier hôtel de glace en Amérique du Nord.

Depuis 2006, il se trouve dans le village vacances Valcartier, un complexe de loisirs qui se situe à à une trentaine de kilomètres au nord du centre-ville de Québec.
Lors de notre visite nous nous étions rendus dans le quartier de Charlesbourg où il fut installé de 2011 à 2016.

DSCF1577

Chaque année au mois de décembre un nouvel hôtel est reconstruit. Pendant environ un mois, il faut une cinquantaine d’ouvriers afin d’arriver au bout de la construction. Ainsi, l’ouverture est prévue à chaque début janvier et l’hôtel vit pendant trois mois jusqu’à sa fermeture au mois d’avril.

DSCF1579.jpeg

DSCF1529

Aussi étonnant que cela puisse paraître on trouve une chapelle dans l’hôtel de glace. Il est possible de célébrer son mariage dans ce lieu magique. Le forfait de base pour pouvoir planifier son mariage débute à 2595 dollars jusqu’à 7400 dollars. Pour les budgets plus restreints, vous pouvez vous contenter de faire une simple demande en mariage à 600 dollars. Apparemment 275 mariages auraient été célébrés depuis l’ouverture de l’hôtel.

 

 

Alors même que les plans changent d’une année sur l’autre, on retrouve toujours les arches de 5 mètres, le grand hall, la chapelle, le bar de glace ou encore la « Grande Glissade » qui permet aux enfants de glisser sur la glace.
Lors de notre visite en 2014, nous avions un thème la Reine des Neiges et nous avons donc pu voir la chambre d’Elsa (la 4ème photo ci-dessus) ou encore la glissade d’Olaf.

DSCF1538

Le mobilier de l’hôtel est composé uniquement de glace. Comme vous pouvez le constater, la base des lits est en glace avec un sommier en bois puis un matelas. Vous pouvez donc découvrir les chambres et essayer les lits où vont dormir les clients quelques heures plus tard. Rassurez-vous les salles de bains se trouvent bien au chaud dans un local séparé.
Les clients ont également accès à un espace de détente nordique composé de spas et de saunas extérieurs.

 

Pour pouvoir supporter le froid québécois, vous serez équipé d’un sac de couchage, d’une couverture isolante et d’un oreiller. Apparemment, la température de la chambre demeure entre – 3° C et – 5° C peu importe la température extérieure. Je dis bien apparemment car l’ayant visité avec un petit -20°C à l’extérieur, nous avons eu froid à l’intérieur alors que ce fut assez rare durant notre séjour.

DSCF1562

Mais alors comment on réalise un tel ouvrage ? La neige est empilée dans des moules en acier et après quelques jours, on retire les moules. C’est aussi simple que ça. Vu la taille de l’hôtel, l’ensemble de la construction nécessite environ 30 000 tonnes de neige et 500 tonnes de glace. L’épaisseur des murs peut atteindre 1,20 mètres.

 

 

Nous avons terminé la visite en beauté avec un tour au bar de l’hôtel un lieu animé avec musique et néons. Le bar sert des boissons et cocktails dans des verres de glace.

IMG_6469.jpg

Nous avions choisi la visite Forfaits cocktail qui comprend la visite de l’hôtel et le cocktail inclus pour 28 dollars. Le cocktail à base de vodka était assez fort mais nous a bien réchauffé.

IMG_0438

IMG_3656

Il est possible de se restaurer et d’utiliser des sanitaires dans un local chauffé. Nous avions d’ailleurs déjeuner sur le pouce au chaud ce qui n’était pas négligeable aux vues des températures extérieures.


  • L’accès seul à l’hôtel de glace est à 21 dollars.
  • Il est également possible de faire une visite plus approfondie avec un guide, la découverte de l’atelier ou encore la fabrication de votre propre verre pour 35 dollars.
  • Pour les plus téméraires, une nuit à l’hôtel commence à 495 dollars pour une chambre simple à 895 dollars pour la Suite Premium Deluxe.

Si vous voulez d’autres informations sur l’hôtel c’est par ici.


 

Canada, Québec

Vieux Québec

IMG_6265.jpeg

Le Vieux-Québec est une étape incontournable de la visite de la ville. Ce quartier est entouré de remparts et est parfait pour une promenade à la découverte du centre historique.

Place d’Youville

IMG_0439.jpg

Cette place fut nommée en l’honneur de Marguerite d’Youville une religieuse catholique qui fut la première canadienne a être canonisée. Officiellement, la place n’est pas dans le Vieux Québec mais elle constitue l’un des principaux accès à la porte Saint-Jean.

elloencoreetencoreetencore

Le Capitole est une salle de spectacle construite en 1903 et qui fut restaurée en 1992. Elle accueille des concerts, pièces de théâtre ou encore des conférences.

IMG_6166

DSCF1364-2.jpeg

Alors que pendant l’hiver, il est possible d’y patiner à la lueur des buildings, l’été laisse place aux skateurs et aux terrasses ensoleillées.

IMG_0438.jpg

Les fortifications de Québec sont composées de remparts et furent érigées sous les régimes coloniaux français et anglais (1608-1871). Elles forment ainsi une ceinture de 4,6 km et constituent la frontière du Vieux-Québec.

IMG_0437.jpg

Rue Saint-Jean

IMG_6230

La rue Saint-Jean est l’une des plus anciennes rues de la ville. Elle est assez dynamique et vous trouverez un large choix pour vous restaurer ou magasiner. Je vous conseille un petit arrêt à la Boulangerie Paillard qui est l’endroit parfait pour dénicher du pain et profiter de viennoiseries à la française.

Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

IMG_6190.jpg

La Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, est l’église de la première paroisse catholique en Amérique du Nord et occupe le même site depuis 1647. Elle est classée monument historique national du Canada.

La place de l’Hôtel de Ville fut inauguré en 1896 et fut construit sur l’emplacement d’un ancien collège jésuite. Il abritait alors le plus grand marché de la ville.

IMG_0383.jpg

IMG_6204

Le Château Frontenac 

DSCF1747

Il s’agit probablement du monument le plus connu de la ville. Inauguré en 1893, le Château Frontenac est l’oeuvre de l’architecte américain Bruce Price, construit afin d’être une étape luxueuse sur la ligne ferroviaire Canadian Pacific Railway. L’hôtel est inspiré des manoirs écossais et des châteaux de la Loire. La tour ne fut érigée qu’en 1912 et compte 17 étages.
Son nom provient du gouverneur de la Nouvelle-France, Louis de Buade, comte de Frontenac (1672-1698). Il fut désigné lieu historique du Canada en 1981 et il est reconnu comme étant « l’hôtel le plus photographié dans le monde ».

Parmi les plus célèbres occupants, on peut citer Edith Piaf, Charles de Gaulle, Winston Churchill ou encore Paul McCartney.

IMG_0522.JPG

L’hôtel compte 611 chambres pour un coût en moyenne de 300 euros la nuit…de quoi en profiter pour admirer la vue et déambuler sur la terrasse Dufferin.

ll.jpeg

La terrasse Dufferin fut construite en 1838 sur les fondations du château Saint-Louis.
Elle doit son nom au gouverneur en place à la même époque Lord Dufferin. Vous avez accès au plus beau belvédère de la ville donnant sur le fleuve Saint-Laurent, la Basse-Ville, Lévis ou encore l’Île d’Orléans. Cette longue promenade en bois de 671 mètres est un lieu animé où il est plaisant de se promener peu importe la saison.

IMG_0521.JPG

Il est possible de visiter les vestiges du château Saint-Louis dans le musée situé en souterrain de la terrasse afin d’admirer le site archéologique apparemment très bien conservé. L’admission est de 4 dollars.

IMG_6269.jpg

DSCF1711

En hiver, vous ne pouvez pas passé à côté des glissades Au 1884 qui vous permet de faire de la luge et le plein de sensations fortes. Cette installation est apparue pour la première fois en 1884 (comme son nom l’indique) et est composée de trois corridors de glace accessibles pour la glissade de la mi-décembre à la mi-mars.
Pour 3 dollars, vous pouvez atteindre une vitesse de 70 km/heure sur une distance de 250 mètres.

IMG_6261.jpgIMG_0386.jpg

La promenade des gouverneurs vous permet d’accéder de la Terrasse Dufferin aux plaines d’Abraham par des passerelles et des escaliers vous permettant d’apprécier le panorama sur le Saint-Laurent.  

IMG_0556
Petite chute sur la promenade

IMG_0381.jpg

IMG_6229
Escalier Casse-Cou, le plus ancien de Québec

Quartier du petit Champlain

DSCF1258-2

Le quartier Champlain est la partie la plus ancienne de la ville. Il est accessible soit par la Côte de la Montagne et l’Escalier Casse-Cou soit par le funiculaire situé sur la terrasse Dufferin (3 dollars). La rue du Petit-Champlain est la rue la plus ancienne d’Amérique du Nord et elle est la plus belle rue de la ville. Personnellement, je pense qu’il faut la voir l’hiver quand elle dégage son côté féerique grâce à la neige loin des hordes de touristes qui débarquent à partir du mois de mai.

IMG_6208.jpg

Profitez-en pour déguster une Queue de Castor au sirop d’érable avec un chocolat chaud aux marshmallow (28 boulevard Champlain).

IMG_0371

Place Royale

IMG_8360.jpg

La petite place historique de la Place Royale est l’endroit que Samuel de Champlain avait choisi pour installer les premiers colons en 1608. Il s’agit du premier établissement français permanent en Amérique. On trouve également Notre-Dame-des-Victoires, la plus ancienne église en pierre d’Amérique du Nord, construite en 1688.

IMG_0443.jpg

Par ailleurs, la place fut le lieu de tournage de la scène (censée être en France) où Frank Abagnale (Leonardo DiCaprio) est enfin arrêté par Carl Hanratty (Tom Hanks) dans le film Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg.

IMG_0378.jpg

La gigantesque Fresque des Québécois située dans le Parc de la Cetière a été réalisée par un collectif de 12 artistes en 1999. Elle raconte l’histoire de Québec et rend hommage à une quinzaine de personnages historiques.

Le petit fait amusant est que maintenant nous vivons à Lyon et que lors d’une promenade pour admirer les fresques du musée urbain Tony Garnier, nous sommes tombés sur la fresque La cité idéale de Québec. Cette oeuvre a été inaugurée le 12 septembre 2008, pour souligner le 400e anniversaire de Québec. Comme quoi même après quelques années le Québec nous rattrape toujours.


 

france, Lyon

Les Pertes de la Valserine

IMG_8540.jpg

Ce sentier qui longe les berges de la Valserine se trouve dans la commune de Bellegarde-sur-Valserine située dans l’Ain à environ 110 km de Lyon. La randonnée est assez facile et dure environ deux heures (aller-retour).

Ce site naturel a contribué au développement industriel et commercial de Bellegarde et la Valserine fit office de frontière à plusieurs reprises notamment entre la France et la Savoie (1601-1760) ou encore de ligne de démarcation pendant la Seconde Guerre Mondiale. La Valserine est la première rivière de France qualifiée « Rivière sauvage ».

Nous avons débuté la randonnée au niveau de la Guérite des douaniers, le parking se trouvant à proximité de la rue du dépôt.

IMG_8682

Moulin Convert

P1410876

Ce moulin était en réalité une centrale télémécanique (1880) qui permettait de transmettre l’énergie mécanique produite par la force de l’eau.

Site de Métral

IMG_8549

Ce lieu concentrait autrefois une forte activité industrielle. On peut encore y observer une vieille pompe à eau et un engrenage en bois.

IMG_8557

Les pertes de la Valserine

IMG_8590

Dans ce site naturel, l’eau a creusé la roche créant un labyrinthe de canyon calcaire. Le pont des Oules est un pont naturel emprunté par les voyageurs depuis l’Antiquité. Il permet de traverser les Oules (trous d’eau ou excavations de forme circulaire formés par l’érosion) communément appelées les « marmites de géant« .

P1410940.jpg

IMG_8601

La promenade est très agréable et permet de découvrir des cascades et de fréquenter des sentiers boisés. Elle est parfaite pour trouver un peu de fraîcheur pendant la période estivale. Néanmoins, je vous déconseillerais de vous y baigner (zone après le Métral) car on observe pas mal de mousse qui s’accumule du côté des marmites (vous pouvez l’observer sur la photo juste au dessus).


 

 

Canada, Québec

Québec

IMG_0456


Les incontournables de Québec

  • Se promener dans le vieux Québec.
  • S’émerveiller devant la chute de Montmorency.
  • Découvrir la civilisation des premières nations.
  • Vivre à l’heure québécoise au gré des saisons.
  • Apprécier le sirop d’érable sous toutes ses formes.

Nous avons eu la chance de vivre dans la magnifique ville de Québec pendant six mois durant l’hiver 2014.

La ville compte environ 531 902 habitants et elle est la capitale nationale de la province. Québec signifie en algonquin (un dialecte amérindien) « là où le fleuve rétrécit » et évoque le rétrécissement du Fleuve Saint-Laurent à la hauteur de la ville de Québec. Sa devise « je me souviens » renvoie aux souvenirs du passé dans les gloires et les malheurs.

Jacques Cartier est le premier Français à avoir officiellement découvert la région de Québec (en 1535) et c’est Samuel de Champlain qui fonda la ville en 1608. Québec est l’une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord et la seule ville fortifiée au nord du Mexique. Depuis 1985, le vieux Québec est devenu patrimoine mondial de l’UNESCO.

Juste ci-dessous, profitez d’une vidéo de la ville réalisée sans trépied par Baptiste.


La visite de la ville par quartiers

IMG_6265DSCF1549DSCF1694


DSCF8414
Prochainement
DSCF1482-3.jpeg
Prochainement

 

Publicités
france, Lac Léman

Yvoire

IMG_5425.jpeg

Yvoire est une commune située en Haute-Savoie bordée par le lac Léman. Elle a été plusieurs fois récompensée pour la qualité de son fleurissement et comme étant l’un des plus beaux villages de France. Elle est surnommée la « perle du Léman » et est réputée pour sa beauté.

Yvoire est un village charmant qui mérite de s’y promener. Nous n’y avons passé que quelques heures mais nous avons largement apprécié sa beauté. Il s’agissait d’une étape sur notre route vers Montreux.

IMG_4792 2

Depuis le parking de la ville, vous pouvez accéder à cette charmante petite plage où nous avons pique-niqué en profitant de la vue sur le lac Léman.

IMG_4820

Yvoire est composée de jolies ruelles où il est agréable de flâner et de contempler les murs et fenêtres fleuris.

Le jardin des Cinq sens

IMG_4819

Le jardin des Cinq Sens domine le lac Léman. Il s’agit d’une oeuvre végétale vivante qui mettra en éveil vos cinq sens. Les tarifs sont assez abordables à savoir 12 euros par adulte et 7 euros par enfant.

Pour avoir toutes les informations pratiques sur le jardin c’est par ici.

IMG_4824IMG_4855.jpg

Port d’Yvoire

IMG_4851.jpg

Vous pouvez en profiter pour faire une croisière sur le lac avec les compagnies Helionaute ou CGN.

IMG_4836
Le grand bleu

IMG_4859.jpg

Eglise Saint Pancrace d’Yvoire

IMG_4862.jpg

Cette église médiévale est classée Monument Historique et constitue une étape incontournable de la ville.

Le château d’Yvoire

Yvoire

Le château fut construit au XIVème siècle afin de contrôler la navigation sur le lac. Il est impossible de le visiter car il demeure la propriété de la famille d’Yvoire depuis le XVIIème siècle.

Située à environs deux heures de Lyon, Yvoire est une jolie petite ville qui est parfaite pour une étape d’une demi-journée. 


 

Cracovie, Europe, Pologne

Cracovie

IMG_6954


Les incontournables de Cracovie

  • Profiter des terrasses de Rynek Glowny
  • Découvrir l’originalité du château du Wawel
  • Flâner dans les rues de Kazimierz
  • Se restaurer dans un bar à lait 
  • Faire un pèlerinage dans l’histoire tragique des juifs polonais

Cracovie est considérée comme l’un des joyaux d’Europe Centrale. Moins populaire que Prague ou Vienne (pour le moment), elle est l’une des douze plus belles villes du monde selon l’UNESCO.
Elle est située au Sud de la Pologne et compte environ 756 000 habitants. Elle est la deuxième ville la plus peuplée du pays. Contrairement à Varsovie, Cracovie ne fut pas détruite durant la seconde guerre mondiale, ce qui explique la richesse de son architecture.

Nous sommes restés quatre jours à Cracovie au mois d’octobre et la météo fut assez mitigée. Le premier jour fut très ensoleillé mais malheureusement les trois jours suivant furent sous le brouillard et la pluie. Nous avons tout de même réussi à apprécier le charme de cette ville. Le vol entre Lyon et Cracovie dure environ 2 heures.

Nous avons logé au Maly Krakow Aparhotel (rue Kurniki) un hôtel bon marché et propre situé à proximité de la gare de Cracovie (Krakow Glowny) et du Barbakan.
Par ailleurs, l’hôtel est également à proximité de l’arrêt de bus de la ligne 304 qui se rend aux mines de Wieliczka.


La visite par quartiers :

IMG_7634.jpegP1410632.jpegIMG_7074IMG_7319.jpeg


Les adresses gourmandes 

IMG_6135

  • Café Camelot : une déco que l’on dirait sortie d’un film de Wes Anderson et une carte alléchante. Notre brunch éclairé à la bougie était juste parfait.
  • Milkbar Tomasza : un bar à lait moderne et savoureux.
  • Awiteks : une chaîne polonaise de boulangerie avec un grand choix pour le petit-déjeuner, le déjeuner ou le goûter.
  • Gruzinskie Chaczapuri : un restaurant touristique un peu au calme de Rynek Glowny. Malgré la déco un peu kitch, les pierogis étaient excellents.
  • Pies Pianista (Crêperie bretonne) : une crêperie bretonne à Cracovie ! Nous avons seulement testé les omelettes qui étaient excellentes.

 

 

 

Cracovie, Europe, Pologne

Dans les environs de Cracovie

IMG_7402

Le mémorial et musée d’Auschwitz-Birkenau se trouve dans la ville d’Oświęcim située à une soixantaine de kilomètres de Cracovie. En réalité, Auschwitz est le nom allemand que les nazis donnèrent à la ville. Plus d’un million de juifs, polonais et roms furent assassinés durant la Seconde Guerre Mondiale.

Je pense que la question d’une telle destination se pose quand on se rend à Cracovie. La visite est longue (3 heures 30 environ) et éprouvante. Le côté touristique est assez pénible, peut-être une limitation de visites par jour permettrait de cacher un peu le business lié à Auschwitz. Je reste aussi assez abasourdie par le comportement de certaines personnes qui font des selfies ou prennent des photos dans des endroits où elles sont interdites (notamment dans la chambre à gaz reconstituée).
Néanmoins, le nombre d’écoles est impressionnant et témoignent d’une volonté d’un devoir de mémoire.

Le site est composé par le camp d’Auschwitz I, le camp de concentration et de travail et le camp de Birkenau (Auschwitz II) le camp d’extermination.

Le camp d’Auschwitz I

P1410536-2.jpg
« Le travail rend libre » ou l’ironie cynique des nazis

IMG_7376.jpg

IMG_7388

IMG_7415.jpg

IMG_7363

Le camp de Birkenau (Auschwitz II)

IMG_7437.jpg

IMG_7422.jpg

P1410605.jpg

P1410607.jpg

Le monument international aux victimes du fascisme fut inauguré en 1967 et contient 22 dalles avec un texte traduit dans chacune des langues victimes à Birkenau.

IMG_7452

IMG_7479IMG_7421

Nous n’avons pas l’habitude de prendre des visites toutes comprises mais comme nous voulions y aller dès l’ouverture (pour éviter le monde) nous sommes passés par le site Discover Krakow. La visite et le transport nous ont couté 40 euros par personne. Le mini-bus est venu nous chercher à notre hôtel à 6h30 et nous sommes revenus vers 15h00. Nous avons eu une guide qui parle français dans un groupe d’une vingtaine de personnes environ. A savoir que selon les guides on ne passe pas forcément dans les mêmes blocks. J’ai aimé avoir une guide qui semblait personnaliser les visites et qui n’hésitait pas à donner son avis et à raconter des anecdotes personnelles.

Si vous voulez visiter par vos propres moyens, cela est possible et vous coutera bien moins cher que par un tour operator. Vous n’aurez pas accès à une guide mais seulement à un audioguide.


IMG_7199

Les mines de sel de Wieliczka se situent dans la ville de Wieliczka à 14 kilomètres de Cracovie. Elles ont été exploitées entre le XIIIème siècle jusqu’en 1996. Les mines s’étendent sur neufs niveaux de galeries entre 64 et 135 mètres de profondeur. Elles permettent de découvrir des chambres taillées dans le sel, des sculptures ou encore une église magnifique.

Pour explorer cette mine, il faut obligatoirement assister à une visite guidée en anglais (le français n’est pas encore disponible). Elle coûte 84 zlotys. Elle dure 2 heures et couvre 3 kilomètres (800 marches) soit seulement 1% de la surface totale des galeries.

Vous devez acheter un « permis » pour prendre des photos à 10 zlotys. Or, il est très difficile de prendre des photos dans les mines (faible luminosité, interdiction de flash, pas de trépied…) donc si vous utilisez le mode automatique, vous n’allez probablement avoir que du flou.

Le début de la visite débute par une descente de 360 marches en bois pour atteindre 135 mètres sous terre.

IMG_7268

Chapelle de Sainte-Kinga

IMG_7244

Le clou de la visite est la chapelle de Sainte-Kinga d’une taille de 22 000m3. Elle est l’oeuvre d’un travail de 30 ans et fut achevée en 1895. Elle accueille aujourd’hui des mariages et réceptions. Le soir de notre visite, un match de catch y était prévu. La chapelle est également le lieu d’un meurtre dans le roman Conjuration primitive de Maxime Chattam.

P1410494-2.jpg

IMG_7278
Trasa turystyczna 
IMG_7270
Salle Erazm Baracz

La visite est vraiment sympa quand on ne connait rien aux mines comme moi. J’ai adoré déambulé dans les galeries mal éclairées et découvrir ébahie que tout n’est que du sel autour de nous. Néanmoins, la visite est peut être un peu longue, la pause de 10 minutes à la boutique souvenir est inutile (alors qu’il y également une boutique à la fin du parcours) et encore une fois le coté trop touristique fait qu’on ne peut pas rester plus de 2 minutes à un point sans que le groupe d’après nous rattrape.

Je pense qu’il est possible de faire l’impasse sur cette destination si vous ne restez qu’un week-end à Cracovie.

Comment se rendre aux mines de Wieliczka  ?

  • Par le bus : ligne 304 à l’arrêt Galeria Krakowska (rue Kurniki) et il faut descendre à l’arrêt Wieliczka Kopalnia Soli. Le trajet dure environ 25 à 30 minutes (3 zlotys).
  • Par le train : à la gare centrale de Cracovie (Krakow Glowny) vers Wieliczka. Le trajet dure 25 minutes (4 zlotys) et il vous faudra marcher environ 500 mètres avant d’arriver à destination.

 


 

 

Cracovie, Europe, Pologne

Kazimierz et Podgorze

IMG_7074.jpeg

Kazimierz est une ville fondée par Casimir III le Grand et ne fut rattachée à Cracovie qu’au XVIème siècle. La ville comptait 80 000 juifs avant la Seconde Guerre Mondiale, aujourd’hui elle n’en compte plus qu’une centaine. Elle fut délaissée par les communistes et ce fut Steven Spielberg qui donna une nouvelle impulsion au quartier suite au tournage de La Liste de Schindler. Aujourd’hui, ce quartier bohème est en plein essor.

IMG_7033.jpg

IMG_7038
Plac Nowy

IMG_7048.jpg

IMG_7051.jpg

IMG_7055.jpg
Stara Synagoga

La vieille Synagogue (Stara Synagoga) est, comme son nom l’indique, la plus vieille synagogue de Pologne. Elle fut bâtie en 1570 et on y trouve aujourd’hui un musée sur l’histoire des juifs de Cracovie.

IMG_7056.jpg

Musée municipal de Mécanique (Muzeum Inżynierii Miejskiej)

Eglise de la fête-Dieu

IMG_7079.jpg

Cette église (kosciol bozego ciala) construite en 1340 par Casimir III le Grand est la première église catholique de Kazimierz.

P1410410-2

P1410400.jpg
Museum Etnograficzne

L’ancien hôtel de ville de Kazimierz abrite aujourd’hui le Museum Etnograficzne (Musée de l’Ethnographie) sur la place Wolnica (Plac Wolnica).

P1410420-2.jpg

IMG_7117

La passerelle Bernatka (2010) traverse la Vistule et relie Kazimierz avec le quartier de Pogdorze.

IMG_7129.jpg

Pogdorze est un ancien quartier ouvrier de Cracovie qui eut un rôle particulier durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut un ghetto où survécurent 16 000 juifs avant d’être envoyés dans les camps.
Moins branché que Kazimierz, Pogdorze suit le même chemin avec un mouvement de restauration et de réhabilitation.

P1410431

P1410442

La place des héros du Ghetto (Plac Bohaterrow)


Cette place compte 70 chaises symbolisant le vide laissé par la disparition des habitants du ghetto. Chaque chaise représente 10 000 juifs. Elles sont toutes tournées vers la pharmacie de l’Aigle en hommage au propriétaire Tadeusz Pankiewicz, un polonais non juif, qui a aidé de nombreux juifs à l’instar d’Oskar Schindler.

Le mur du Ghetto

IMG_7149.jpg
Ce mur est l’un des derniers vestiges du ghetto juif.

L’usine d’Oskar Schindler 

IMG_7154
« Whoever saves one life, saves the world entire ».

L’ancienne usine d’ustensiles de cuisine en émail est devenue un musée en hommage de celui qui fut l’un des héros de Pogdorze. Pour ceux qui n’auraient pas vu La liste de Schindler de Steven Spielberg, Oskar Schindler était un industriel nazi qui sauva plus de mille ouvriers juifs.

Nous n’avons pas visité l’usine étant donné que notre journée était déjà remplie par la visite des mines de sel. Néanmoins, la visite est gratuite le lundi et sinon elle coûte entre 16 et 21 zlotys. 

Le Tertre de Krak

P1410639.jpg

Ce tertre est un site où se déroulaient les rituels païens. Ce monticule d’une hauteur de 16 mètres permet d’apprécier une jolie vue sur Cracovie (si vous n’avez pas autant de brouillard que nous) et la légende raconte que le fondateur de Cracovie, le prince Krak y fut enterré.

IMG_7565.jpg

IMG_7601.jpg

La carrière Liban est une carrière déserte et recouverte de végétation qui fut servie pour représenter le camp de travail Plaszow dans le film La liste de Schindler.

P1410654.jpgIMG_7572.jpg

Cracovie, Europe, Pologne

La colline du Wawel

P1410632

La colline du Wawel est un symbole dans l’histoire de la Pologne. Pendant plus de 5 siècles, le château du Wawel fut le coeur politique et décisionnel du pays. Quand Varsovie devint la capitale en 1596, les monarques continuèrent de venir se faire enterrer dans la cathédrale du château.

La rue des Chanoines (Ulica Kanonicza)

P1410616.jpg

Il s’agit de l’une des rues les plus vieilles de la ville. Dans cette charmante rue, on trouve des maisons médiévales et le musée de l’Archevêché, résidence de Jean-Paul II de 1952 à 1967.
Quand il était à Cracovie, Jean-Paul II avait pour habitude de s’adresser à la foule depuis cette fenêtre.

IMG_7500.jpg

Afin d’accéder au château, le chemin classique est par la rue Podzamcze mais vous pouvez comme nous prendre de l’autre côté par la Droga Do Zamku.

P1410247-2.jpgP1410249-2

Après une petite montée, vous pouvez admirer une belle vue sur la Vistule.

P1410254

P1410257

Vous découvrirez les jardins et le château qui sont accessibles gratuitement. Les entrées aux autres sites comme la cathédrale ou les appartements royaux sont payants (tickets dans les visitors centers).

IMG_6898.jpg

P1410320-2.jpg

P1410268-2.jpg

Cathédrale du Wawel

IMG_6850

P1410310

La cathédrale connut de nombreux couronnements et funérailles de monarques et héros polonais.

IMG_6848.jpg
Jean-Paul II

Jean-Paul II est extrêmement populaire en Pologne, le temps de la photo, nous avons vu des personnes déposer des fleurs aux pieds de la statue.

Les salles et appartements royaux 

IMG_6883.jpg

Le château compte une vingtaine de salles royales dont la salle des Sénateurs, la plus grande salle de réception, décorée par de nombreuses tapisseries ou encore la salle des Députés qui dispose d’un plafond composé de trente têtes sculptées.

La visite des appartements royaux permet de découvrir le train de vie des souverains polonais au XVIème siècle.

La grotte du dragon (Smocza Jama)

Il existe une légende selon laquelle un dragon vivait dans une grotte située aux pieds de la colline du Wawel. La fameuse statue du dragon est à l’entrée de la grotte sur les quais de la Vistule. L’entrée pour les visiteurs se trouve sur la colline, derrière la Tour des Voleurs (baszta Złodziejska).
Malheureusement, nous n’avons pas réussi à capturer le dragon seul ou crachant du feu.

Nous finissons notre balade sur les quais de la Vistule pour encore mieux admirer la beauté du château du Wawel (pont Most Dębnicki)

IMG_7519.jpg


Il est parfois compliqué de s’y retrouver parmi les endroits à visiter. Voici un rappel des sites payants du château :

  • Les salles royales : entre 11 et 18 PLN
  • Les appartements royaux : entre 19 et 25 PLN
  • La Cathédrale du Wawel : entre 7 et 12 PLN
  • Le trésor et l’armurerie de la Couronne : entre 11 et 18 PLN
  • Le Wawel disparu : entre 7 et 10 PLN
  • Le Musée d’art oriental : entre 5 et 8 PLN
  • La grotte du Dragon : 3 PLN