Floride, usa

Sanibel Island & Fort Myers

IMG_3078.jpg

Sanibel Island

L’île de Sanibel est située en Floride et compte environ 6400 habitants. Les îles soeurs de Sanibel et Captiva sont accessibles par Fort Myers par le Sanibel Causeway. Il faut passer par un péage et payer la somme de 7 dollars afin d’emprunter l’unique route vers les îles.

Selon la légende, c’est Juan Ponce de Léon (conquistador espagnol déjà rencontré à Saint Augustine) qui découvrit et nomma l’île, San Ybel, en hommage à la reine d’Isabelle d’Espagne. S’agissant de Captiva, son nom viendrait du pirate José Gaspar qui retenait captives des femmes sur l’île.

Sanibel est composée majoritairement par une réserve naturelle, la J.N Ding Darling qui est réputée pour la diversité de ses oiseaux et de sa flore exotique. L’autre particularité des deux îles est la présence de nombreux coquillages jonchant les plages.

Pour mieux vous repérer sur l’île, vous trouverez une carte par ici.

Nous arrivons à Sanibel Island en début de soirée. Nous posons nos valise à notre hôtel, le Holiday Inn Sanibel situé sur le Mid Gulf et donnant directement sur la plage. Les chambres sont peu un vieillottes mais sa localisation compense le prix un peu élevé.

IMG_3093-2.jpg

Nous filons profiter du coucher de soleil au niveau des petites îles du Sanibel Causeway.

IMG_3038-2

IMG_7223

Nous avons pu observer beaucoup de pélicans en Caroline du Sud et en Floride mais c’est à Sanibel que j’ai réussi à en capturer un pêchant un poisson.

IMG_7228

IMG_7273

Nous mangeons au restaurant The Island Cow. Il est impossible de manger à l’extérieur car l’endroit est infesté de moustiques, nous avons été dévorés rien qu’en marchant depuis la voiture. C’est dommage mais la salle intérieure est joliment décorée et la nourriture super bonne.

DSCF6583
L’hôtel vu depuis la plage

Le lendemain matin, on profite très tôt du calme de la plage. Comme je l’ai déjà mentionné, les îles de Sanibel et de Captiva sont réputées pour leurs coquillages. Et nous n’avons pas été déçus, les plages sont littéralement recouvertes de coquillages et leur ramassage est une attraction majeure pour de nombreux touristes. Il existe même une expression pour désigner la manière particulière de se pencher pour la collecte qui est la « Sanibel Stoop » ou « Captiva Stoop« .

IMG_3079-2

IMG_3085-2

Pendant que je me baignais, un homme est venu me voir pour me montrer les gros coquillages qu’il venait de ramasser. Il m’a expliqué qu’il fallait utiliser un filet dans l’eau afin d’attraper les plus gros. Malheureusement, nous n’avons pas réussi à en trouver des aussi gros.

Nous nous rendons ensuite au parc pour voir le phare datant de 1884. Honnêtement, il n’a pas grand intérêt mais le parc et la plage attenante valent le détour.

IMG_2452-2

Nous quittons Sanibel en fin de matinée pour nous rendre à Fort Myers situé à 45 minutes.


Que faire à Sanibel Island ?

  • Bailey-Matthews Shell museum : un musée qui expose et recense les différents spécimens de coquillages.
  • Sanibel Historical museum and village : un musée consacré à l’histoire des deux îles.
  • J.N Darling National Wildlife Refuge : un refuge naturel propre à Sanibel où l’on peut découvrir plus de 200 espèces d’oiseaux et d’animaux ainsi qu’une grande variété de flore tropicale.

Fort Myers

IMG_7288

Fort Myers est une ville située en Floride et qui compte environ 77 100 habitants. Son nom est un hommage au Colonel Abraham Myers et à son ancien fort disparu aujourd’hui.
La ville s’est développée avec l’arrivée de la ligne ferroviaire Atlantic Coast Line Train. Fort Myers est connue pour avoir abrité les résidences d’hiver de Thomas Edison et d’Henri Ford. Par ailleurs, son surnom « City of Palms » (la ville aux palmiers) fait référence aux palmiers royaux plantés à l’initiative d’Edison.

La température était supportable lorsque nous étions à Sanibel mais à Fort Myers, elle devient étouffante. Cela n’est pas étonnant quand on regarde les moyennes pour le mois de juillet qui sont à 33 degrés.

IMG_3179-2.jpg

Nous déjeunons dans une institution de la ville le Ford’s Garage, un restaurant aménagé dans un ancien garage Ford. La décoration garage est vraiment réussie, on trouve même des éviers pneus dans les toilettes. Nous ne sommes pas nombreux à manger en terrasse à cette période. Les hamburgers étaient bons et ma salade césar savoureuse.

IMG_3119-2

Par la suite, on se contente de se promener dans le centre-ville, la chaleur est un vrai frein pour une longue balade.

IMG_3124-2.jpg

IMG_3167-2

IMG_3166-2

IMG_3174-2

IMG_3161-2

IMG_3124-2

DSCF6607.jpg

IMG_3143-2

IMG_7283.jpg
Le fleuve Caloosahatchee

IMG_3146-2.jpg

Avec les palmiers bordant les routes, on retrouve des airs de Californie.


Edison & Ford Winter Estate

 

Nous voulions découvrir ce musée qui permet de visiter les résidences d’hiver de Ford et d’Edison ainsi que le jardin botanique réputé pour sa beauté. Dommage pour nous, le musée ferme à 17h30 et cela nous ferait dépenser 40 dollars par personne pour seulement une grosse heure de visite.
Il est possible de visiter le jardin botanique seul pour 25 dollars.

Nous reprenons ensuite la route du retour vers Miami Beach qui est à environ 257 km. Nous ferons une pause et mangerons au centre commercial Sawgrass Mills situé à Sunrise, dans la banlieue de Fort Lauderdale. Véritable ville, il est le plus grand centre commercial de Floride et nous avons pu bénéficier de soldes importantes dans les grands magasins. Si vous avez le temps, vous pouvez aisément y passer la journée.


Que faire à Fort Myers ?

  • Manhatee Park : un parc où l’on peut observer des lamantins de mer en pleine nature.
  • The Butterfly estates : un lieu où l’on peut se promener au milieu d’une grande variété de papillons.

 

Floride, Keys, usa

Les Keys

IMG_3729

Les Keys sont un archipel d’îles qui s’étendent depuis la péninsule de Floride jusqu’au nord de l’île de Cuba. L’archipel se compose de 1700 îles et îlots. La dernière île habitée Key West est située à la confluence des eaux de l’Atlantique et du Golfe du Mexique.
Les principales îles sont Upper Keys, Middle Keys et Lower Keys. L’archipel se termine sur l’île inhabitée de Dry Tortugas.

DSCF7058.jpg

L’Overseas Highway est une route reliant Key West à la Floride continentale, elle s’étend sur environ 182 km. Elle est la portion la plus méridionale de l’US Route 1 (US Highway 1) qui longe toute la côte est du pays et qui remonte jusqu’à la frontière canadienne du Maine.

La situation géographique de Key West était un handicap par rapport au développement de la Floride. Henri Flagler (homme d’affaire déjà évoqué à Saint-Augustine) fit construire une liaison ferroviaire entre le continent et Key West, l’Overseas Railroad, inauguré en 1912. Malheureusement, elle fut détruite par un ouragan le jour de la fête du travail en 1935. Trop coûteuse à rebâtir, le gouvernement fédéral décida de construire une route sur le même tracé que la liaison ferroviaire, l’Overseas Highway achevé en 1938.

DSCF7051.jpg

Le Seven Mile Bridge (Pont des sept milles) se trouve sur l’Overseas Highway et relie Knight’s Key (Middle Keys) à Little Duck Key (Lower Keys). Sa longueur est de onze kilomètres.
Le pont est apparu dans plusieurs films notamment True Lies de James Cameron, Permis de Tuer de John Glen ou encore Mission Impossible 3 de J.J Abrams.

DSCF6967.jpg

Le trajet dure 4 heures sans s’arrêter jusqu’à Key West. Il faut mieux faire le plein d’essence sur le continent car le prix de l’essence augmente tout au long de la route pour atteindre son apogée à Key West.

DSCF6989.jpg

Nous avons passé deux jours à Key West et une demi-journée au sur l’île de Bahia Honda.

Key West titreBahia Honda titre



Que faire dans les Keys ?

  • Parc national de Dry Tortugas : ces îles paradisiaques sont réputées pour leurs fonds marins et les récifs coralliens. Situées aux large de Key West, les îles sont accessibles en bateau ou en hydravion.
  • John Pennekamp Coral Reef State Park : un parc situé à Key Largo qui est un lieu idéal pour faire de la plongée et découvrir les récifs de corail et voir une réplique du Christ des Abysses.
  • National Key Deer Refuge : une réserve on l’on peut observer le cerf des Keys une espèce protégée.
  • Keys Backcountry : ces îles (Snipe Keys, Barracuda Keys, Mud Key…) situées dans les Lower Keys forment de magnifiques bancs de sable blanc. Vous pouvez y accéder en kayak ou par des visites guidées en bateau.
Floride, Keys, usa

Bahia Honda State Park

Bahia Honda titre

Bahia Honda Key se situe à environ 60 kilomètres de Key West. La plage de sable blanc de l’île est régulièrement citée comme l’une des plus belles plages des Etats-Unis.

Bahia Honda State Park est un parc d’état au milieu d’une végétation exotique dans lequel on trouve une marina, une aire de pique-nique ou encore un terrain de camping.
Pour y accéder, il faut s’acquitter d’une taxe de 9 dollars par véhicule.

IMG_3724-2

IMG_3768-2.jpg

IMG_3709.jpg

Il n’y avait pas grand monde sur les plages et le coté sauvage de l’île est dépaysant. Il ne faut pas avoir peur des algues car elles étaient nombreuses dans les Keys en général. Néanmoins, si vous décidez de faire de la plongée ou de vous baigner, il faut faire attention aux forts courants et aux requins qui en profitent pour se déplacer. Nous n’avons pas vu de requins pendant que nous nagions mais nous en avons aperçu ensuite lorsque nous étions sur le pont.

IMG_3722.jpg

IMG_3747-2

IMG_3778-2.jpg

Le vieux Bahia Honda Bridge est accessible (une petite partie) et nous offre un beau belvédère sur le parc et les plages.

IMG_3787.jpg

IMG_3749-2

IMG_3728-2.jpg

IMG_3738-2-2.jpg

IMG_3734-2.jpg
L’ancienne route abandonnée

IMG_3807-2.jpg

Sunset-mer-ciel.jpg

On profite alors de l’un des plus beaux couchers de soleil que l’on ait pu observer durant tout notre séjour en Floride.

IMG_3800.JPG

IMG_3797-2.jpg

IMG_3825-2.jpg

A la nuit tombée, nous repartons pour quelques heures de route vers Miami pour profiter de nos derniers jours aux Etats-Unis.

Floride, Keys, usa

Key West

Key West titre.jpg

L’île de Key west est située à l’extrémité de l’archipel des Keys et compte environ 24 000 habitants. Elle est plus proche de La Havane (170 km) que de Miami (207 km).  

On ne peut pas parler de Key West sans évoquer la Conch Republic. Le Conch est un coquillage utilisé pour nommer les natifs des Bahamas qui peuplèrent Key West à partir de 1830. Le 23 avril 1982, un barrage routier fédéral fut installé sur l’Overseas Highway, les autorités locales de Key West, attachés à la liberté de circulation et dépendants du tourisme répondirent par la sécession et par une déclaration de guerre envers les États-Unis. C’est ainsi que fut créée la Conch Republic (République des Conques). Ils capitulèrent quelques minutes plus tard devant les forces militaires américaines mais le barrage routier fut levé. Cette nouvelle fut l’objet d’un grand succès médiatique dans le monde entier et plus jamais aucun barrage ne fut installé sur la route des Keys. Ainsi chaque année, la ville commémore cette date à laquelle la République fantaisiste a proclamé son indépendance.  Il même est possible de se procurer un passeport de la Conch Republic.

DSCF7091

Notre hôtel le Sheraton Suites Key West se situe sur la Smarthers Beach. Cette plage est magnifique mais a un problème de taille les algues. L’eau est infectée d’algues et l’odeur est insoutenable. C’est bien dommage mais c’est assez récurrent pour cette période de l’année. Une hôtesse d’accueil française très sympathique nous conseille de nous rendre à la plage du fort Zachary.

Zachary Taylor Historic State Park & Beach

IMG_3372-2

On profite de l’une des plus belles plages de l’île située à coté de la base navale et du fort Zachary Taylor datant de 1866. L’admission au parc est payante à partir de 6 dollars par voiture pour deux personnes.

Duval Street

Duval Street est la rue principale de Key West. Elle relie le Golfe du Mexique à l’Océan Atlantique. Elle abrite boutiques, bars et restaurants. En soirée, elle est très animée et devient le lieu où il faut sortir pour boire un cocktail à base de rhum bien évidemment.

DSCF7093

DSCF7095.jpg


Mallory Square

Il est de coutume le soir à Mallory Square de venir admirer « le plus beau coucher de soleil du monde » selon les Conchs. Pour être tout à fait honnête, ce ne fut pas le plus beau coucher de soleil du séjour mais l’ambiance est agréable et les bars sont animés le long de la promenade.

DSCF7109.jpg

En sirotant votre verre, vous pourrez même assister à un spectacle de chats mené par un français surnommé le « Cat Man« . Cela reste l’une des choses les plus inattendues que l’on ait vu pendant le séjour.

IMG_3438-2

DSCF709.jpg

IMG_3455-2.jpg

De retour à l’hôtel, on assiste à un étrange ballet de lampes torches et de promeneurs sur la plage. Au bout d’un moment, nous ne résistons pas à demander ce qu’il se passe et nous apprenons que nous venons de rater à une heure près, l’éclosion des oeufs de tortues de mer. En effet, nous avions déjà remarqué à Naples, des nids de tortues de mer balisés et protégés sur les plages. La personne de l’association a la gentillesse de nous montrer les vidéos des bébés tortues qui se dirigent vers la mer. Nous recherchons ensuite sur la plage des retardataires mais sans succès.

DSCF7286.jpg

Southernmost Point

Le lendemain matin direction le point le plus au sud des Etats-Unis. Ce monument est très populaire et la file de personne que l’on trouve déjà à 10 heures est impressionnante.

IMG_3490.jpg
C’est un exercice difficile de réussir à avoir le monument seul sans faire la queue

En réalité, ce monument qui date de 1983 n’est pas situé réellement au bon endroit. En effet, le point le plus au sud de l’île se trouve en fait sur un terrain militaire plus à l’ouest et n’est pas accessible au public. Par ailleurs, la mention « 90 miles » est une référence au discours du président J.F. Kennedy lors de la crise des missiles car en réalité la côte cubaine se trouve à 94 miles.

Pas de chance, un gros orage s’abat sur l’île. Nous nous arrêtons dans un café (le cool Café Moka devenu La Grignote sur Duvall street).

IMG_3514

Nous nous dirigeons ensuite vers la maison d’Ernest Hemingway en étant totalement sous le charme des maisons de type coloniale qui arborent les rues.

Ernest Hemingway Home and Museum

IMG_3515-2.jpg

La maison de l’écrivain et prix nobel Ernest Hemingway date de 1851. Il y vécut entre 1931 et 1960 et on raconte qu’il y écrivit (entre autres) Pour qui sonne le glas, Les neiges du Kilimandjaro ou encore les Vertes Collines d’Afriques. On peut également y découvrir les fameux chats polydactyles (surnommés Hemingway cats) qui sont des chats qui possèdent une présence de doigts supérieurs à la moyenne. Ernest Hemingway avait une centaine de chats dans son jardin dont la moitié était polydactyles. Aujourd’hui, on retrouve encore les descendants des chats à six pattes d’Hemingway.

Malheureusement, une bonne partie des touristes a eu la même idée que nous en ce jour pluvieux. La file et le monde nous découragent et nous décidons de nous rabattre sur la visite du phare de l’autre coté de la rue.

Phare de Key West

IMG_3549.jpg

Le premier phare de Key West fut dévasté par un ouragan en 1846. Le second construit la même année fut actif jusqu’en 1969. Une fois l’escalier étroit surmonté, la vue offre un beau panorama sur l’île. L’accès au phare est à 10 dollars avec en prime une visite au musée qui retrace la vie de ses gardiens.

Avec de la hauteur, on se rend d’autant plus compte de la végétation luxuriante qui compose la ville.

IMG_3533-2.jpg
La maison d’Ernest Hemingway

Nous nous dirigeons ensuite de nouveau vers le Mallory Square afin de profiter des boutiques exotiques de Key West.

IMG_3573-2.jpg
Le mile 0 fin de l’Overseas Highway

IMG_3593-2.jpg

Cet endroit est celui où nous étions la veille pour prendre les photos de coucher de soleil. Nous étions assez étonnés de voir qu’en journée la vue était obstruée par les ferry de croisières. Par ailleurs, leur taille est assez impressionnante.

IMG_3600-2.jpg

On trouve également au Mallory Square des boutiques pour touristes dans lesquelles on trouve un assez large choix de coquillages.

IMG_3425-2

IMG_3480

Après une visite éclair à la Truman Little White House, la résidence de retraite du président Harry S. Truman, nous nous rendons à la plage d’Higgs pour profiter du soleil de retour en un rien de temps comme souvent en cette période de l’année.

Higgs Beach Pier

IMG_3643

Cette petite plage en plein centre-ville trouve tout son intérêt avec son ponton qui mène à un endroit parfait pour le snorkeling.

IMG_3621-2

Nous ne pouvions pas quitter Key West sans avoir gouté la fameuse Key lime pie. Cette tarte est composée du Key lime, un petit citron originaire des Keys, de lait concentré et de meringue. Cette tarte est l’un des symboles de la Floride.

En fin d’après-midi, nous décidons de repartir de ce paradis calme et relaxant qu’est Key West pour nous rendre sur la Bahia Honda Key.

 

 

Floride, usa

Le parc des Everglades

Les everglades

Le parc national des Everglades est un parc national situé dans le sud de la Floride. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Il fut créer afin de protéger son riche écosystème. Il est le plus grand espace sauvage des Etats-Unis avec 220 km de côtes et il couvre plus de 607 000 hectares protégés et classés « parc national ».

Le parc des Everglades semble être un grand marécage mais il est en fait une immense rivière d’herbe (River Grass) peu profonde qui s’étend du lac Okeechobee jusqu’au Golfe du Mexique. On retrouve une faune et une flore assez impressionnante. Pour la flore, les alligators et les crocodiles sont les plus populaires, mais on trouve également plus de 200 espèces de poissons, des crabes, crevettes, des pélicans ou encore des lamantins des Caraïbes.

Il existe deux entrées afin d’accéder au parc. La plus fréquentée est celle « d’Homestead » située au sud-est. Elle donne accès aux sentiers les mieux aménagés et les plus populaires du parc.
La deuxième entrée au Nord est la « Shark Valley entrance » qui permet de découvrir les endroits les plus sauvages et les moins fréquentés. Par ailleurs, on y trouve la Big Cypress National Preserve.

IMG_2337.JPG

Shark Valley 

IMG_7046

Shark Valley est un parc dans les Everglades aménagé pour le public qui permet de découvrir la faune et la flore de ce lieu fascinant.
Pour s’y rendre de Miami, il suffit de prendre l’US 41 pendant environ 64 kilomètres (une heure de route).

Vous devrez vous acquitter d’une taxe d’entrée pour le parc qui est de 25 dollars par voiture mais qui est valable pendant une semaine.

Le parc forme une boucle de 24 kilomètres avec au milieu une tour d’observation offrant une vue panoramique sur les marais.
Il existe trois moyens de visiter le parc, à pieds, en vélo (9 dollars) ou encore par un petit tram qui prévoit une visite guidée de 2 heures (25 dollars).

Vous pouvez retrouver une petite carte du parc à droite par ici.

Il faut prévoir la présence des moustiques qui infestent toute l’année les Everglades mais encore plus particulièrement l’été. Je vous recommande donc au préalable de prévoir un répulsif local (plus puissant et efficace qu’un européen) et de mettre des vêtements plus couvrants afin de limiter les piqûres.

IMG_7067.jpg

Nous avons décidé de faire la piste à pieds pour pouvoir y aller à notre rythme même si cela était déconseillé à cause des moustiques.

IMG_2560

IMG_2656.JPG
Les trams permettant la visite guidée

IMG_2586

IMG_7055
Les voraces des Everglades ne sont pas forcément ceux auxquels on pense.

Même en nous aspergeant massivement de répulsif, nous avons tous été dévorés. Ce qui est rassurant (ou pas) c’est qu’au bout d’un moment, on développe une sorte de tolérance aux piqûres. Je vous conseille donc plutôt de prendre soit un vélo ou le tram afin d’être un peu mieux épargné en plein été.

IMG_7063

IMG_2565

IMG_2575

IMG_2579.JPG

IMG_7059.jpg

Très vite nous apercevons notre premier alligator. Il sera le premier d’une longue série. Il est assez facile d’en trouver dans ce parc.

IMG_2630.JPG

Soyez rassurés, cet alligator dort seulement. Il nous a entendu et a ouvert de temps en temps les yeux pour vérifier que nous n’étions pas une menace.

IMG_2582

IMG_2556

IMG_2554

IMG_2604.JPG

IMG_7062.jpg
Les mignonnes tortues de Floride

IMG_2615.JPG

IMG_2614

IMG_2641.JPG

IMG_2649.JPG

Nous avons suivi la piste pendant 5 kilomètres et nous avons décidé de rentrer (10 kilomètres aller-retour). La randonnée de 24 kilomètres en plein été reste dangereuse sans bonne préparation physique. Le plus gros danger est la déshydratation donc prévoyez toujours de l’eau.


La Loop Road

IMG_2668.JPG

Nous décidons de nous rendre à Everglades City par la Loop Road (County Road 94), une route scénique qu’on rejoint par la Tamiami trail (US 41) et qui est longue d’une trentaine de kilomètres.

Pour plus d’informations sur cette route avec une carte en prime c’est par ici.

IMG_0228.jpg

IMG_2674.JPG

Nous découvrons les marais avec les fameux cyprès chauves.

IMG_2662.JPG

Nous apercevons un alligator immobile au bord de la route. Après quelques minutes d’observation, il sort de sa sieste et nous montre qu’il est bien vivant.

IMG_7072.jpg

IMG_2675.JPG

Après quelques kilomètres, la route en bitume se transforme en piste.

IMG_2691

IMG_7069.jpg
Big Cypress National Preserve

IMG_2686.JPG

IMG_2687.JPG

IMG_7075.jpg

Il ne reste plus qu’une trentaine de kilomètres avant de rejoindre Everglades City.

Everglades city

IMG_2710

Afin de faire une visite comme il se doit aux Everglades, nous décidons de faire le fameux tour d’hydroglisseur, une attraction assez populaire dans la région. Il existe plusieurs compagnies mais notre choix s’arrête sur le Everglades City Airboat Tours Inc.. Il s’agirait originellement de la première compagnie de tour d’hydroglisseur d’Everglades City développée par Bruce Minton (Captain Doug) et sa famille. La taille des bateaux est assez petite, ce qui rend la visite plus agréable.

Le prix par personne est de 42 dollars par personne pour un tour d’une heure environ.

IMG_2709.JPG

IMG_7080.jpg

Nous n’aurons pas l’honneur d’avoir Captain Doug car il est parti à la retraite en 2007 mais nous aurons Captain Gary comme guide.

IMG_7084.jpg

IMG_7092.jpg

Nous nous enfonçons dans la mangrove à toute vitesse, ce qui est amusant même si des alligators se cachent dans tous les recoins.

IMG_7153.jpg

Nous verrons quelques alligators, des oiseaux et surtout mon coup de coeur de la visite des ratons laveurs.

IMG_2692.JPG

IMG_2772

IMG_2774


La visite est vraiment super et le fait d’être seuls avec le Captain nous permet encore plus de profiter et de poser des questions. Le petit bémol reste qu’en pleine vitesse on comprend mal les explications en anglais. La petite pause au milieu du tour est vraiment utile car elle nous permet de revenir sur des éléments que l’on aurait mal compris.

Everglades City Airboat Tours Inc.
907 duPont street
Everglades city

 


 

Nous nous dirigeons ensuite doucement vers la ville de Naples notre prochaine étape en Floride.

IMG_7158

IMG_2783.JPG

Everglades-Fire.jpg


 

usa

Chicago : seconde partie

IMG_5835.jpeg

JOUR 3
Museum of Science and Industry

Aujourd’hui, nous prenons un taxi direction le Musée de la Science et de l’Industrie de Chicago.

IMG_0988.jpg

Le musée se situe dans le quartier de Hyde Park qui se trouve à une vingtaine de minutes en taxi et une trentaine de minutes en métro. Son intérêt réside dans le fait de présenter la science et l’industrie à travers des expositions ludiques et amusantes.
On trouve plusieurs thèmes comme le corps humain, les transports, l’énergie, les communications ou encore l’espace.

L’entrée de base est à 20 dollars avec la possibilité de rajouter l’accès à des expositions temporaires.

IMG_1054.jpg

IMG_1012

IMG_1008.jpg
Il est possible de contrôler cette tornade !

Le Henry Crown Space Center est une exposition permanente consacrée à la conquête spatiale.

IMG_1028.jpg

On y trouve une reproduction d’un module lunaire que l’on peut même visiter.

On trouve également l’exposition Transportation Gallery présentant divers moyens de locomotion avec un plafond, jonché d’avions, assez impressionnant.

IMG_1046.jpg

IMG_1047.jpg

On retrouve ici le côté industrie du musée avec une exposition temporaire sur les plus grands entrepreneurs américains.

IMG_1060

IMG_1062.jpg

Je vous recommande le film Le Fondateur (The Founder) de John Lee Hancock qui montre comment Ray Kroc (Michael Keaton) s’est approprié la marque Mac Donald’s.

IMG_1063.jpg

ToyMaker 3000 est une machine qui vous permet de créer et regarder en temps réel la fabrication d’une toupie.

Nous avions choisi ensuite de visiter l’intérieur du sous-marin allemand U-505.

IMG_1025.jpg

Cet authentique sous-marin fut capturé au cours de la seconde guerre mondiale. Il est possible de le voir gratuitement mais il faut payer 7 dollars afin de bénéficier d’une visite guidée. La visite dure une vingtaine minutes et l’on y découvre successivement les pièces composant le sous-marin.

Le retour dans le centre-ville se fera également en taxi. Nous décidons de faire un peu de shopping au gigantesque Macy’s du Loop avec un passage chez Magnolia Bakery. Nous attendons ensuite Pierre à l’hôtel.


Pour son arrivée, nous allons profiter du coucher du soleil à la John Hancock Tower (875 North Michigan Avenue). Un gratte-ciel de 344 mètres de hauteur dont la flèche culmine à 456,9 mètres. La construction fut achevée en 1969, il abrite des bureaux, restaurants et appartements. On y trouve également un observatoire le 360 Chicago Observation Deck, au 94ème étage, qui se trouve à 310 mètres de hauteur.

Nous avons pris des billets Sun and Stars qui prévoient deux visites en 48h et vous permet d’apprécier, comme son nom l’indique, le panorama, une fois en journée et une fois en soirée au prix de 25,5 dollars. Sachant que l’entrée basique est à 21 dollars, cette option est vraiment intéressante. 

IMG_5234.jpg

IMG_5956

IMG_5179.jpg

DSCF37.jpg

Voir les lumières de la ville apparaître petit à petit au coucher du soleil est une expérience dont on ne lasse pas.

DSCf2.jpg



JOUR 4
Independance Day

Le 4 juillet est le jour de l’indépendance des Etats-Unis. Cette fête nationale commémore la Déclaration d’Indépendance du 4 juillet 1776. Elle est l’occasion de parades, feux d’artifices, barbecues et pique-niques en famille. C’est un jour férié mais nous sommes aux Etats-Unis et par conséquent, les magasins, supermarchés et restaurants restent ouverts.

Ce matin, rendez-vous à 10 heures 30 pour la première attraction de la journée le TILT à la John Hancock Tower. Le but est tout simple, il s’agit de se tenir sur une fenêtre qui va basculer petit à petit jusqu’à se retrouver face au vide.

IMG_5250.jpg

IMG_5206.jpg

Je pensais pouvoir m’en sortir même en ayant le vertige car la vitre me rassurait mais j’ai lamentablement échoué alors qu’une grand-mère le faisait tranquillement à coté. Nous avons été deux sur trois à ne pas tenir jusqu’au bout mais nous avons quand même eu droit à notre autocollant “I did it” même si ne c’était pas franchement mérité.

DSCF3771
Le Navy Pier et la Ohio Street Beach

Nous sommes toujours autant impressionnés par l’immensité du Lac Michigan.

IMG_5214.jpg
Vue sur Oak Street Beach et Lincoln Park

IMG_5201.jpg

IMG_5203.jpg

IMG_5211.jpg

IMG_5213.jpg

Nous profitons du quartier de Magnificient Mile qui est originellement un quartier résidentiel de maisons bourgeoises et qui est devenue la plus grosse artère des magasins et centres commerciaux de Chicago.

IMG_0781

IMG_5236.jpg

IMG_5175.jpg
Bloomingdale’s

DSCF3162.jpg

Nous avions prévu une croisière sur le lac Michigan afin d’admirer les feux d’artifices sur la skyline. Ce fut une expérience forte en émotions. J’ai réservé le Seadog cruise et même si la dénomination “speedboat” aurait du m’interpeller, les avis étant plutôt bons, nous avons choisi celle-ci.

DSCF3959.jpg

IMG_5367

Alors que nous avions préparé nos appareils photos pour capturer la skyline en attendant le feu d’artifice, la musique a retentit avec un animateur survolté au micro “Are you ready for a ride ?” Et là, nous sommes partis pour 20 minutes de vitesse, éclaboussures et dérapages en tout genre. Dans un autre contexte, c’est-à-dire en pleine journée, cela aurait pu être sympa, mais là, nous ne nous attendions pas à ça pour observer un feu d’artifice.

Le bateau a finit par s’arrêter au début des feux d’artifice, le spectacle fut magnifique mais les photos n’ont pas suivies.

IMG_5373

A la fin du spectacle, nous sommes repartis pour un petit tour de vitesse pendant dix minutes (probablement pour laisser les autres bateaux rentrer sur le port) et nous sommes rentrés avec les passagers criant “USA USA USA” en coeur.


Finalement, cela reste quand même un souvenir qui nous fait rire à chaque fois que l’on le mentionne. 
Pour les amateurs de sensations fortes, je ne peux que recommander les croisières Seadog. La croisière spéciale jour d’indépendance nous a coûté 65 dollars par personne.
Chicago propose des feux d’artifices tout l’été (deux fois par semaine) et si une telle croisière vous intéresse, elle vous coutera moins chère si vous ne choisissez pas le 4 juillet.
Le planning des croisières 2018 c’est par ici



JOUR 5
Campus Museum et Baseball

Ce matin, nous empruntons la métro pour nous rendre au Campus Museum. Petite déception, le métro ne sera pas aérien comme nous l’aurions voulu.

IMG_5670.jpg

The Field Museum

IMG_5675.jpg

Il s’agit d’un musée d’histoire naturelle construit lors de l’exposition universelle de 1893 au palais des Beaux-Arts (Musée des Sciences et de l’Industrie). L’ornithorynque est le premier mammifère a y être exposé et répertorié la même année. Il prend le nom de Field Museum en 1905 en l’honneur du premier grand bienfaiteur Marshall Field.

Il fait parti du Museum Campus (Adler Planetarium et l’Aquarim John. G. Shedd) dans le Grant Park. Le prix de l’entrée varie entre 24 et 38 dollars selon les expositions temporaires.

IMG_1308-adjust-horizon-adjust-horizon.jpeg

Sur trois étages, le musée comprend des expositions sur l’Egypte Ancienne, les mammifères d’Asie et d’Afrique, les peuples autochtones d’Amérique et une collection importante de dinosaures reconstitués.

IMG_5684.jpg

IMG_5677.jpg

IMG_5686.jpg

Dans le Stanley Field Hall, on retrouve le squelette d’un tyrannosaure nommé Sue. C’est le plus grand et le mieux préservé des squelettes de tyrannosaure. Il fut découvert en 1990 en Dakota du Sud par la paléontologue américaine Sue Hendrickson.

IMG_5676.jpg

IMG_5679.jpg

IMG_5681.jpg

DSCF4169.jpg

Les Tsavo Man-Eaters (mangeurs d’homme) étaient un couple de lions originaires de la région du Tsavo au Kenya responsables de la mort d’ouvriers travaillant sur la ligne ferroviaire entre le Kenya et l’Ouganda. On estime qu’ils auraient tué 35 personnes (même si le nombre reste incertain).  Le fait que ce soit un couple de mâles et qu’ils étaient plus grands que la moyenne (2m95 contre 2m60 de long en moyenne) est plus qu’étonnant. La traque de ces lions a fait l’objet d’un livre The Man-eaters of Tsavo de John Henri Patterson en 1907, l’homme même qui captura et tua les deux lions.
Il existe également plusieurs adaptations cinématographiques mais je vous conseille L’Ombre et la Proie (The Ghost and the Darkness) de Stephen Hopkins.

IMG_5685.jpg

IMG_5694.jpg

DSCF4181.jpg

Nous nous sommes rendus ensuite au stade US Cellular Field (aujourd’hui Guaranteed Rate Field) pour voir un match amical de baseball entre les White Sox de Chicago et les Mariners de Seattle.

DSCF4193.jpgIMG_5719.jpg

L’ambiance est conviviale mais le baseball est un sport assez lent, les actions remarquables sont plutôt rares et au bout de deux heures nous décidons de quitter le stade alors que le match n’est pas terminé.

Nous repassons par le Campus Museum car je me suis rendue compte au stade que mon appareil photo avait disparu. La chance étant de notre côté ce jour là, un vigile du Field Museum l’avait récupéré.

IMG_5738.jpg

IMG_5753.jpg

IMG_5770.jpg

IMG_5759.jpg

IMG_5672.jpgIMG_0977.JPG

IMG_5825

Le soir, nous sommes repartis encore une fois au Campus Museum afin de capturer la skyline de nuit.

IMG_5656DSCF4374.jpg

IMG_5852.jpg
Feu d’artifice sur le Navy Pier


JOUR 6
The Loop et Willis Tower

IMG_5895

Nous nous rendons dans un diner populaire de Chicago le Ed Debevics pour le déjeuner.
La décoration est vraiment réussie et les plats sont excellents. La singularité de ce restaurant est le comportement des serveurs/serveuses qui commencent par être désagréables puis s’adoucissent au fur et à mesure du repas. C’est assez déroutant surtout quand on n’est pas au courant. Malheureusement, après 31 ans d’existence, le restaurant a fermé en octobre 2015. Des articles parlent d’une réouverture prochainement.

IMG_5911.jpg

IMG_1357.jpg

IMG_5914.jpg

DSCF4444.jpg

La Willis Tower fut achevée en 1973. Avec ses 442,1 mètres de hauteur (527 mètres avec son antenne), il a été pendant 25 ans le building le plus haut du monde (1973-1998) et le plus haut des Etats-Unis jusqu’en 2013 (dépassé par le One World Trade Center).

Le Skydeck est située au 103ème étage à 412 mètres de hauteur. Le billet basique est à 24 dollars et comme le Chicago 360 il est possible d’acheter un billet Day/Night pour 33 dollars.

IMG_5927.jpg

IMG_5928.jpgDSCF4470.jpg

Nous profitons de notre dernière soirée pour déguster les fameuses pizzas de Chicago les Deep-dish Pizza chez Giordano’s, une institution de la ville.
Il s’agit d’une pizza inventée en 1943 à Chicago qui se prépare dans un moule creux avec  une garniture épaisse. C’est une pizza savoureuse mais copieuse.

Pour la petite histoire, nous sommes d’assez bon mangeurs et nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Nous commandons donc naturellement trois pizzas, la serveuse nous regarde très étonnée et nous explique qu’il s’agit d’une pizza assez copieuse et que la quantité lui semble plutôt excessive. Nous ne l’écoutons qu’à moitié et commandons deux pizzas quand même. Pas vraiment convaincue, elle prend notre commande.
Effectivement, nous avons du mal à terminer la première pizza et il nous en reste une deuxième sur les bras. Elle finira dans un doggy bag et comme encas pour le trajet du lendemain vers Nashville.

Nous déambulons pour la dernière fois dans les lieux qu’on préfère. A la nuit tombée, Chicago devient réellement Gotham City, la ville de Batman.

Gotham.jpg

IMG_5197

 

usa

Chicago : première partie

IMG_0958


JOUR 1
River North, Streeterville & Navy Pier

Nous sommes arrivés à Chicago à la gare Greyhound située au 630 W Harrison street.
Il était 5 heure 45 et nous pensions passer une dure journée vu le peu de sommeil que nous avions eu dans le car. Nous décidons d’aller à l’hôtel directement afin de déposer les valises et partir tranquillement visiter le temps que la chambre soit prête. Arrivés à l’hôtel vers 6 heures 15, je me présente à l’accueil et, sans avoir eu le temps de dire le moindre mot, on nous donne les clés de notre chambre.

Nous étions tellement surpris (normalement nous ne pouvons accéder aux chambres qu’à partir de 12 heures au mieux) que l’on avait du mal à y croire. Finalement, nous nous sommes reposés jusqu’à 11 heures et nous sommes partis à la découverte de la ville.

Panorama-sans-titre1.jpg
Vue de notre hôtel

Notre hôtel, le Residence Inn By Marriott se situe dans le quartier River North (Dearborn Street). La chambre est parfaite et spacieuse, son emplacement idéal et la vue est impressionnante.

DSCF3014.jpg

IMG_5137.jpg

IMG_5267.jpg
Les tours jumelles Marina City

DSCF3018.jpg

DSCF3812.jpg

DSCF3066.jpg

Le Wrigley Building est considéré comme l’un des plus beaux édifices de la ville. Il fut érigé entre 1919 et 1924.

DSCF3135.jpg

IMG_5268.jpg
Le Riverwalk sur la rivière Chicago est l’un de nos endroits favoris

IMG_0747.jpg

Le Trump International Hotel & Tower est le premier gratte-ciel de Donald Trump à Chicago inauguré en 2008. Nous étions loin de nous douter à cette époque qu’il allait devenir le 45e président des Etats-Unis.

On se dirige ensuite vers la Ohio Street Beach pour profiter de la vue du Lac Michigan et de cette plage atypique en plein centre-ville.

IMG_5149.jpg

IMG_1067

IMG_5896.jpg

IMG_5897.jpg

Nous arrivons ensuite dans les quartiers de Streeterville et de Magnificient Mile.

IMG_1072

DSCF3175.jpg
Fourth Presbyterian Church

IMG_5167

La Chicago Water Tower est un ancien château d’eau construit en 1869. Il abrite aujourd’hui un office de tourisme.

IMG_5169.jpg

IMG_5165

DSCF3178.jpg

DSCF3180.jpg
Le Musée d’art contemporain de Chicago

DSCF3183.jpg

IMG_5174

IMG_5899

Nous passons la soirée sur le Navy Pier, une jetée nous permettant d’admirer à la fois la skyline de Chicago et le lac Michigan. Il s’agit également d’un complexe de divertissements, on y trouve un parc d’attraction avec une grande roue, un cinéma IMAX, des musées et même un jardin botanique, les Crystal Gardens.

IMG_5336.jpg

IMG_0900 2.jpg

IMG_0899.JPG

IMG_0912 2.jpg

IMG_0902.JPG

IMG_0933.JPG

IMG_5355.jpg

 



JOUR 2
Millenium & Grant Parks et The Loop

Ce matin direction le sud de la rivière Chicago pour découvrir les parcs Millenium et Grant avant de faire un tour dans le célèbre Loop.


The Millenium Park

IMG_0935.JPG
Wrigley Square et Millenium Park Monument

IMG_0958.jpg

Le Cloud Gate est une sculpture d’Anish Kapoor en forme d’haricot en acier inoxydable qui pèse plus de 110 tonnes.  Il est le symbole incontournable et très populaire de la ville. Il faut arriver à l’aube ou rester à la tombée de la nuit pour réussir à l’avoir sans touristes.

DSCF3369.jpg

IMG_0952.JPG

DSCF3372.jpg

IMG_5308

La Crown Fountain est une fontaine créée par Jaume Plensa. Il s’agit de deux tours de verre de 15 mètres sur lesquelles sont projetées des vidéos des visages de citoyens de la ville. Régulièrement, un jet d’eau jaillit de la bouche ce qui fait de cet oeuvre une fontaine à part entière.

IMG_5311.jpg

IMG_0973.jpg

Qu’on aime ou non l’oeuvre, cette fontaine a au moins le mérite de pouvoir rafraîchir les chicagoans et d’amuser les enfants.

IMG_0963.jpg

Le Jay Pritzker Pavillon est un amphithéâtre à ciel ouvert du célèbre architecte Frank Gehry. Il comprend 4000 sièges et une pelouse pouvant accueillir 7000 personnes. Nous y retournerons pour y passer la soirée.

IMG_0862

DSCF3246.jpg

The Grant Park

The Grant Park longe le lac Michigan dans lequel on peut observer la Buckingham Fountain et visiter l’Art Institute of Chicago.

DSCF3159.jpg

IMG_5317.jpg

DSCF4216.jpg
The Buckingham Fountain

IMG_5798

DSCF3251

IMG_0889

The Loop

Le quartier des affaires de Chicago est surnommé « Loop » à cause de de la voie aérienne du métro qui forme une boucle. Il est le coeur économique, politique et culturel de la ville.

IMG_0966.jpg

IMG_5809
Le métro aérien

IMG_1156

C’est à Chicago que débutait la plus que célèbre Route 66 qui traversait les Etats-Unis et qui fait encore rêver les voyageurs du monde entier. Apparemment, nous sommes chanceux de voir les panneaux en entier, le panneau Begin se faisait voler assez régulièrement.

IMG_0845.jpg

IMG_0846

IMG_1358

Le soir, retour au Millenium Park où l’on a pu profiter d’une répétition d’un concert de la marine américaine. Des drapeaux américains sont massivement distribués également en prévision de la fête de l’indépendance prévue deux jours plus tard.

DSCF3240.jpg

DSCF3243.jpg

Le Millenium Park propose également un festival de films diffusés en plein air chaque été (Millenium Park summer film series).

IMG_0860.jpg

DSCF4226

Le soir, nous avons pu profiter quelques minutes du Cloud Gate sans touristes alors qu’il était officiellement fermé (06-23h) avant de nous faire chasser par les employés du parc.

IMG_5891.jpgDSCF4384.jpg

De temps en temps, il faut savoir braver quelques interdictions afin d’avoir les photos parfaites !


Pour découvrir la seconde partie de Chicago c’est par ici.

 

Floride, Miami, usa

Miami

miami.jpg

Miami est située en Floride et compte 453 579 habitants. Son port touristique est le premier port des navires de croisières du monde avec un tiers de la flotte mondiale. Miami Beach est une station balnéaire de renommée internationale. On a tendance à croire que Miami Beach est un quartier de Miami mais en fait il s’agit d’une ville à part entière.

St. Augustine – Miami Beach : 505 km

IMG_2101.jpg

Nous nous rendons donc à Miami Beach, à South Beach plus précisément, là où se trouve notre appartement pour les deux dernières semaines de notre voyage.

IMG_2209.JPG

IMG_6298.jpg

IMG_6305.jpeg

IMG_6324.jpeg
Welcome to Miami / Bienvenido a Miami

IMG_6300.jpg

Nous y retrouverons la mère de Baptiste et nous serons donc quatre pour profiter de la Floride.

IMG_7333



Les incontournables de Miami
:

  • Les plages paradisiaques de Miami Beach
  • L’architecture Art déco de South Beach
  • le charme de Little Havana et l’influence hispanique de la ville
  • l’atmosphère de Coral Gable
  • le calme de Biscayne Key
  • la facilité pour une escapade au parc des Everglades ou dans les Keys 

Découvrez notre séjour à Miami par quartiers :

IMG_6848

IMG_6629

IMG_7344

IMG_7362


Que faire dans les environs de Miami ?

  • Key Biscayne : Key Biscayne est une île située au sud de Miami. Ses plages sont parmi les plus belles de la côte et elle est dotée d’une végétation luxuriante. Son calme et sa simplicité sont appréciables pendant un séjour à Miami Beach. L’accès par l’autoroute US 1 est à 1,50 dollars.

IMG_3863

  • Parc national de Dry Tortugas : ces îles paradisiaques sont réputées pour leurs fonds marins et les récifs coralliens. Situées aux large de Key West, les îles sont accessibles en bateau ou en hydravion.
  • Biscayne National Park : ce parc national de 1968 est le plus grand parc marin des Etats-Unis. Elle renferme un écosystème riche que l’on peut découvrir en canoë ou en snorkeling. Le parc est majoritairement accessible en bateau mais il est possible d’y accéder par l’autoroute US 1.

 

Floride, usa

Miami Beach

IMG_6848.jpg

Miami Beach est une station balnéaire de renommée mondiale. On a tendance à croire que Miami Beach est un quartier de Miami mais en fait il s’agit d’une ville à part entière créée en 1915 sous le nom d’Ocean Beach. Elle compte environ 87 000 habitants.
Miami Beach est composée d’une île barrière et de 16 îlots dans la baie de Biscayne. Elle compte dix kilomètres de plages réparties sur la côte Est. L‘Art Deco District de la ville est inscrit au Registre national des lieux patrimoniaux.

Vous pouvez vous déplacer gratuitement sur toute la ville en utilisant le Miami Beach Trolley.

Quand on parle de Miami Beach, généralement la première chose à laquelle on pense c’est la plage paradisiaque, l’eau turquoise et les palmiers. Honnêtement, je ne pensais pas que ce serait autant le cas. Je ne sais pas si c’était la période (juillet) mais comparé à d’autres lieux comme les Keys ou Naples, c’est bien à Miami Beach que la couleur de l’eau était le plus idyllique.

IMG_2129.JPG

IMG_2227 2

DSCF6745

IMG_2232 2

IMG_2212 2.jpg

IMG_2354.jpg

IMG_2213 2.jpg

Pendant ces deux semaines, nous avons bien profité du soleil et de la plage. Nous avons quitté la ville de Miami Beach seulement six jours.

IMG_2225 2.jpg
L’été à Miami est très chaud et humide

Cette photo est typique du climat, nous nous sommes abrités quelques minutes sous les palmiers afin d’éviter une pluie orageuse puis le soleil est rapidement revenu.

South Beach plage

IMG_2138 2.jpg

Nous logions dans un appartement loué sur Airbnb sur la Pennsylvania Avenue donnant  sur le Lincoln Road Mall une rue piétonne idéale pour le shopping, mais également avec des restaurants et des cafés.

IMG_2210.JPG
Lincoln Mall Road

Le dimanche, il est plaisant de découvrir le Lincoln Road Farmers’ Market, un marché avec des légumes et des fruits frais. Nous vous conseillons également le Baires Grill Argentinean Resto pour déguster de belles pièces de viande ou le Balans Restaurant and Bar où nous avons déguster un super petit-déjeuner.

2014-07-20 11.38.48.jpg

Vous trouverez également un Shake Shack, une chaîne de burger new-yorkaise aussi populaire que bonne.

IMG_2205 2.jpg

Il est possible de trouver du calme dans les quartiers résidentiels de South Beach.

IMG_2143 2.jpgIMG_2142

IMG_2146.JPG

IMG_2147

DSCF5204

IMG_2157

Le 11th Street Diner vaut le détour si vous voulez manger dans un diner rétro. La nourriture n’y est pas folle mais le cadre typique vaut bien un petit arrêt. Il est ouvert 24h/24h.

2014-07-14 19.53.09.jpg

IMG_2217.JPGIMG_2215.JPG

Lummus Park 

IMG_2218

Le Lummus Park longe la célèbre Ocean Drive et la plage. Il est recouvert de palmiers et l’on y trouve des terrains de volley, des installations de musculation ou encore des jeux pour enfants.

DSCF5218.jpgDSCF5216

DSCF5498.jpg

Ocean Drive

DSCF5213.jpg

Les édifices les plus emblématiques de l’Art Deco District sont situés sur Ocean Drive, Collins Avenue et Washington Avenue.  Les bâtiments furent construit entre 1923 et 1943. L’Art déco de Floride est appelé Tropical Art Deco, en raison de l’apport de motifs spécifiques à la région.
Miami Beach est l’un des seuls endroits au monde qui rassemble une telle concentration d’Art déco.

IMG_2171 2.jpg

IMG_2167

IMG_2163.JPGIMG_2223.JPGIMG_2162.JPG

IMG_2217 2.jpg

Les hôtels et immeubles sont vraiment magnifiques, le gros inconvénient est le ballet incessant des voitures qui défilent et le monde qui déambule sur les trottoirs. Le côté « the place to be » gâche en partie le quartier.

IMG_2225.jpg

IMG_2539.JPG

Nous ne résisterons quand même pas à venir déguster des cocktails XXL pour profiter de l’ambiance animée du soir. Il n’y a pas de prix sur les cartes car les prix sont assez élevés, en moyenne 40 dollars par verre. Ne vous en faites pas, si vous ne finissez votre verre, on vous donnera un gobelet avec les restes pour bien terminer la soirée avant de rentrer vous coucher.

South Beach c’est également le symbole des cabanes des sauveteurs. On les retrouve sur toute la longueur des plages successives de Miami Beach.

DSCF5499.jpg

IMG_6845.jpg

IMG_6853.jpg

DSCF5513.jpgDSCF5509.jpg

IMG_2190

IMG_2184.jpg

IMG_2187

IMG_2204.JPG

IMG_2201.JPG
Coucou petite perruche…

South Pointe Pier

DSCF5522.jpg

DSCF5518.jpg

IMG_2448

IMG_6883.jpg

IMG_6881

DSCF5527
Miami Beach Marina

Les fabuleux couchers de soleil 

Miami.jpg

IMG_6464.jpg

IMG_6925.jpg

IMG_6973.jpg

IMG_6986

miamisunset.jpg

IMG_6918.jpg

IMG_7010.jpg

La skyline de Miami

IMG_7331.jpg

Pour admirer la skyline de Miami depuis ce point de vue, il faut se rendre sur la Watson Island qui se trouve sur Macarthur Causeway, route qui relie le centre-ville de Miami à South Beach.

IMG_7315

IMG_7338.jpg

Si vous avez de la chance comme nous, vous pourriez même apercevoir un lamantin sortant sa tête et nageant tranquillement dans la baie.

IMG_7333.jpg

 

Floride, Miami, usa

Little Havana

IMG_7362.jpg

Little Havana est un quartier de Miami et compte 76 000 habitants. Dans les années 1960, les citoyens cubains fuyant le régime de Fidel Castro vont s’installer massivement dans ce quartier. Aujourd’hui, il est toujours le lieu privilégié des communautés hispaniques à l’instar des nicaraguayens et des honduriens.

IMG_3335.JPG

La rue Calle Ocho est l’emblème même de l’établissement des cubains à Miami.

IMG_3336.JPG

Le parc Maximo Gomez porte son nom en l’honneur du héros de l’indépendance cubaine. On y retrouve des cubains jouant aux dominos, il est apparemment rempli toute la journée.

IMG_3337 2

IMG_3342.jpg

IMG_7366

Le cinéma Tower Theater date de 1926 et il fut longtemps le seul cinéma de Miami à projeter des films en anglais sous-titrés en espagnol.

IMG_7356.jpg

Les glaces artisanales de chez Azucar valent qu’on s’y arrête pour déguster des parfums exotiques tels que vanille cubaine, banane plantain ou encore avocat.

IMG_7360.jpg

IMG_7367.jpg

On s’arrête également à la Little Havana Cigar Factory pour ramener des cigares faits localement et importés d’Amérique Latine.

IMG_7358
Cubaocho Museum

IMG_3348.JPGIMG_3345.JPG

IMG_2523

IMG_2524.JPG

IMG_3349.JPG

IMG_2531.JPG


A faire également à Little Havana

  • Bay of pigs Museum : comme son nom l’indique ce musée retrace la tentative des américains de renverser le régime de Fidel Castro avec le débarquement dans la baie des cochons en 1961.
  • Cubain Memorial Boulevard : ce mémorial se compose d’une flamme éternelle en souvenir des cubains tombés dans la baie des cochons et de monuments en hommage des héros de l’indépendance de Cuba.
  • se restaurer à La Carreta une chaine de restaurants familiaux cubains aux prix raisonnables.

.