Cracovie, Europe, Pologne

Kazimierz et Podgorze

IMG_7074.jpeg

Kazimierz est une ville fondée par Casimir III le Grand et ne fut rattachée à Cracovie qu’au XVIème siècle. La ville comptait 80 000 juifs avant la Seconde Guerre Mondiale, aujourd’hui elle n’en compte plus qu’une centaine. Elle fut délaissée par les communistes et ce fut Steven Spielberg qui donna une nouvelle impulsion au quartier suite au tournage de La Liste de Schindler. Aujourd’hui, ce quartier bohème est en plein essor.

IMG_7033.jpg

IMG_7038
Plac Nowy

IMG_7048.jpg

IMG_7051.jpg

IMG_7055.jpg
Stara Synagoga

La vieille Synagogue (Stara Synagoga) est, comme son nom l’indique, la plus vieille synagogue de Pologne. Elle fut bâtie en 1570 et on y trouve aujourd’hui un musée sur l’histoire des juifs de Cracovie.

IMG_7056.jpg

Musée municipal de Mécanique (Muzeum Inżynierii Miejskiej)

Eglise de la fête-Dieu

IMG_7079.jpg

Cette église (kosciol bozego ciala) construite en 1340 par Casimir III le Grand est la première église catholique de Kazimierz.

P1410410-2

P1410400.jpg
Museum Etnograficzne

L’ancien hôtel de ville de Kazimierz abrite aujourd’hui le Museum Etnograficzne (Musée de l’Ethnographie) sur la place Wolnica (Plac Wolnica).

P1410420-2.jpg

IMG_7117

La passerelle Bernatka (2010) traverse la Vistule et relie Kazimierz avec le quartier de Pogdorze.

IMG_7129.jpg

Pogdorze est un ancien quartier ouvrier de Cracovie qui eut un rôle particulier durant la Seconde Guerre Mondiale. Il fut un ghetto où survécurent 16 000 juifs avant d’être envoyés dans les camps.
Moins branché que Kazimierz, Pogdorze suit le même chemin avec un mouvement de restauration et de réhabilitation.

P1410431

P1410442

La place des héros du Ghetto (Plac Bohaterrow)


Cette place compte 70 chaises symbolisant le vide laissé par la disparition des habitants du ghetto. Chaque chaise représente 10 000 juifs. Elles sont toutes tournées vers la pharmacie de l’Aigle en hommage au propriétaire Tadeusz Pankiewicz, un polonais non juif, qui a aidé de nombreux juifs à l’instar d’Oskar Schindler.

Le mur du Ghetto

IMG_7149.jpg
Ce mur est l’un des derniers vestiges du ghetto juif.

L’usine d’Oskar Schindler 

IMG_7154
« Whoever saves one life, saves the world entire ».

L’ancienne usine d’ustensiles de cuisine en émail est devenue un musée en hommage de celui qui fut l’un des héros de Pogdorze. Pour ceux qui n’auraient pas vu La liste de Schindler de Steven Spielberg, Oskar Schindler était un industriel nazi qui sauva plus de mille ouvriers juifs.

Nous n’avons pas visité l’usine étant donné que notre journée était déjà remplie par la visite des mines de sel. Néanmoins, la visite est gratuite le lundi et sinon elle coûte entre 16 et 21 zlotys. 

Le Tertre de Krak

P1410639.jpg

Ce tertre est un site où se déroulaient les rituels païens. Ce monticule d’une hauteur de 16 mètres permet d’apprécier une jolie vue sur Cracovie (si vous n’avez pas autant de brouillard que nous) et la légende raconte que le fondateur de Cracovie, le prince Krak y fut enterré.

IMG_7565.jpg

IMG_7601.jpg

La carrière Liban est une carrière déserte et recouverte de végétation qui fut servie pour représenter le camp de travail Plaszow dans le film La liste de Schindler.

P1410654.jpgIMG_7572.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s